ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Armand Olivennes


Armand Olivennes



Extraits de biographie :
Né en 1931, à Berlin. Réfugié en France, en 1937.
Parallèlement à des études médicales, il publie ses recueils de poèmes chez Seghers et Pierre-Jean Oswald.
Après avoir été nommé Médecin-Chef des Hôpitaux Psychiatriques, il a des démêlés avec l’Administration de la Santé, mais aussi des conflits avec sa famille, le Comité de rédaction d’Action Poétique auquel il appartient, et avec de nombreux autres corps constitués. Après un internement forcé, il gagne finalement un procès et est réintégré dans l’administration qu’il quittera vers 1987, pour s’établir à Marseille.
Sur le plan de la poétique, il défend la thèse que la folie est l’inspiratrice fondamentale, sinon la plus féconde du poète, à la condition qu’elle soit vécue dans toute l’épreuve à laquelle elle oblige, et de son contraire qu’elle laisse entrevoir.

Bibliographie :
Chronique des temps blindés, Seghers, 1953.
Circulaire à mon amoureuse, Armand Menneuse, 1961.
Le Sentiment latéral, P.J. Oswald, 1962.
L’Enterreur, ill. Ch. Boltanski, P.J. Oswald, 1966 ; réédition Atelier Alpha Bleue, ill. Olivier Agid, 1992.
Du cœur sans gant aux gants sans cœur, Caractères, 1981.
La Métaphore et les parfumeurs, Caractères, 1982.
Hautes œuvres devant maman et le multiple, Caractères, 1983.
Saint-Cloud et Gomorrhe, Traces, 1983.
L’hémisphère Ouest, Quinze-dix, 1987.
Haut-le-corps, haut-le-cœur, Le Dépli, 1987.
Le Revolver s’est suicidé, ill. Obéline Flamand, Ecbolade, 1989.
Puma, ill. Françoise Duvivier, Décharges, 1991.
Politique de l’autruche, Rewidiage, 1992.
Masque sans masque, ill. Philippe Brahy, Ecbolade, 1992.
Œillet de Poète, Jean Le Mauve, 1993.
Un rayon de loup dans l’ornière, ill. Françoise Duvivier, Jalons, 1995.
La Mort infructueuse, ill. Chris Mestas, John Donne éd., 1995.
Le Chandelier des mots, ill. Ph. Brahy, Ecbolade, 1995.
Saint Glinglin, ill. Ph. Brahy, Chantepleure, 1995.
Poèmes pour disparaître, ill. Ch. Moulin-Vigan, Clappas, 1996.
Des ailes dans le plomb, ill. Pascal Ulrich, typographie Pierre Mréjen, 1996.
Frère Octave se remarie, ill. M.F. Lavaur, Traces, 1996.
Obros, ill. Ph. Brahy, Rewidiage/Polder, 1996.
Le Bonnet d’âne, ill. J.-M. Scanreigh, Ed. du Rouleau Libre, 1999.
Nous les schizo-cherokees et La Marchoire, Le Nœud des Miroirs, 1999.
Les Poissons nous cachent quelque chose, La Porte, 2000.
Le Poème de l’Homme-machine, Ed. du Contentieux, 2000
Feuille de pique, 2001, Paris Méditeranienne




Cahiers du Refuge :
96

interventions au cipM :

Usagers 2001 (Manifestations)