ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Eugenio Miccini





Biobibliographie

Né à Florence, 1925.
Membre du groupe 63, puis fondateur, avec Sylvano Bussotti, Giuseppe Chiari et Lamberto Pignotti, du groupe 70, Eugenio Miccini est l’initiateur dès le début des années 60 de la Poesia Visava. Il entend par cette dénomination une série de recherches concernant les domaines de la sémiologie et des médias. La poésie visive apparaît comme une tendance de la poésie visuelle, se distinguant par une dimension critique et idéologiquement subversive. De fait, le groupe 70 entend conférer à la poésie visive la fonction de « transformateur des mass media en mass culture », par des procédures relevant des significations, de la décontextualisation. Elle cherche à produire par un contre-discours, un langage verbal contaminant systématiquement le langage visuel.
Miccini fonde également en 1969, le centre Techne ainsi que les cahiers du même nom où il publie textes créatifs et textes théoriques de la poesia visiva.
Le travail théorique a été conduit par Miccini et Pignotti au sein des revues avec les collaborations de Gillo Dorfles, Filiberto Menna, Achille Bonito Oliva, Sarenco, etc. Dès 1963, il collabore à de nombreuses revues italiennes (Letteratura, Protocolli, Dopotutto, Lotta poetica) et étrangères.




a publié au cipM :
Poesia visiva, Marseille

interventions au cipM :

Eugenio Miccini (Résidences)