ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Marta Petreu


Marta Petreu



Née en 1955 en Transylvanie, Marta Petreu vit à Cluj, la ville où elle enseigne. Docteur en philosophie de l’université de Bucarest, elle enseigne aujourd’hui à l’université de Cluj. Poète et essayiste prolixe, elle est également une des animatrices de la vie culturelle roumaine, en tant que rédactrice en chef de la revue littéraire Apostrof. Elle est lauréate de plusieurs prix nationaux et internationaux. L’imaginaire poétique de Marta Petreu est profondément marqué par les conflits religieux qui ont éclaté au sein même de sa famille. Son père, un « paysan à la stature élevée, aux yeux bleus dont personne n’a hérité » adhère en 1945 à un culte néo-protestant. S’ensuivent des désaccords violents. Pleine d’une tension viscérale, la poésie de Marta Petreu est, de son aveu même, « une poésie noire, dure, extrême et violente, dirigée contre moi-même ; c’est une poésie de la vaine tentative de dialoguer avec Dieu ». La poésie de Marta Petreu recherche le dépassement du corps, synonyme de douleur et d’imperfection.


écouter :

Le circuit de l’eau dans la nature

Bibliographie partielle :

Poésie :
Aduceţi verbele (Apportez les verbes), éd. Cartea Românească, 1981
Dimineaţa tinerelor doamne (Le Matin des jeunes dames) éd. Cartea Românească, 1983
Loc psihic (Lieu psychique), éd. Dacia, 1991,
Poeme neruşinate (Poèmes dévergondés), éd. Albatros, 1993
Cartea mîniei (Le Livre de la colère), éd. Albatros, 1997
L’Apocalypse selon Marta, Biblioteca Apostrof, 1999
Falanga (La Phalange), éd. Dacia, 2001

Essais :
Teze neterminate (Thèses inachevées), éd. Cartea Românească, 1991
Jocurile manierismului logic (Les Jeux du maniérisme logique), éd. Albatros, 1995
Un trecut deocheat sau "Schimbarea la fata a României (Un passé mal vu ou La transfiguration de la Roumanie), Biblioteca Apostrof, 1999, Fundaţia culturală română, 2004
Ionesco în ţara tatălui (Ionesco dans le pays du père), Biblioteca Apostrof, 2001.

Oeuvres publiées en français :
« Poèmes », traduit par Ed Pastenague, in 12 écrivains roumains, Anthologie Les Belles Etrangères, éd. L’Inventaire, 2005
Poèmes sans vergogne, traduit par Alain Paruit, Odile Serre et Ed Pastenague, éd. Le Temps qu’il fait, 2005
Comme dans un dessin de Escher, anthologie, éd. Phi & Ecrits des Forges, 2002
Rapport sur les moulins de la nuit in Revue Europe, n° 854-855, juin-juillet 2000




Cahiers du Refuge :
141

interventions au cipM :

Les Belles Étrangères : Roumanie (Manifestations)