ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Daniel Charles


Daniel Charles



Musicien (élève d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris : Premier Prix, 1956) et philosophe (agrégation, 1959 ; Doctorat d’État, direction Mikel Dufrenne, 1977).
Daniel Charles, après avoir dirigé (à la fin 1968) la Commission chargée d’établir les statuts du Professorat de Musique au Ministère de l’Éducation Nationale, fonda, puis anima pendant vingt ans (1969-1989) le Département de Musique de l’Université Paris VIII (Vincennes, puis St Denis), tout en étant chargé, de 1970 à 1980, de l’enseignement de l’esthétique générale à l’Université Paris IV (Sorbonne). Désireux (après avoir assuré à Paris VIII la direction de l’U.E.R. « Arts ») de prendre un peu de distance vis-à-vis de l’inflation galopante des tâches administratives parisiennes, il décida de terminer sa carrière en enseignant la philosophie à l’Université de Nice-Sophia Antipolis (1989 - 1999).
Dès sa sortie du Conservatoire, en 1956, Daniel Charles, auteur d’un projet de « mise en musique » électronique du Coup de Dés de Mallarmé qui retint à Darmstadt l’attention de Karlheinz Stockhausen, avait participé aux travaux du G.R.M. sous la houlette de Pierre Schaeffer ; son peu d’enthousiasme à l’égard du solfège des bruits le conduisit à s’intéresser plutôt à John Cage, rencontré en 1958 et qu’il s’attacha depuis à faire mieux connaître en France – notamment en publiant (en co-signature avec lui) un livre devenu classique, Pour les Oiseaux (Paris, Belfond, 1968), paru d’abord en français, et dont les traducteurs américains ont souligné qu’il s’agissait d’une « partition de John Cage, mais dont celui-ci avait confié la réalisation à Daniel Charles ». Conférencier souvent appelé à l’étranger (il a été invité dans de nombreuses Universités, surtout outre-Atlantique, mais aussi bien au Japon, aux Philippines, à Honolulu...), il a publié outre beaucoup d’articles, plusieurs ouvrages, dont cinq traduits en allemand et deux en japonais.


écouter :

Daniel Charles sur John Cage




Cahiers du Refuge :
195
166 (John Cage)

interventions au cipM :

« An Open Cage » (Conférences)