ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Anne Kawala


Anne Kawala



Expérience, faire l’essai de, s’applique au domaine scientifique et domaine artistique. Parce qu’avoir fait l’expérience des Beaux-Arts, a emmené en 2004, du Texas au Canada (Louisiane, Illinois, Indiana, New-York, etc.), jusqu’à un livre, Le cow-boy et le poète (2011), partition pour deux voix, interprété avec Esther Salmona, aux éditions de l’Attente et à une pièce de théâtre, La terreur du boomerang (2010), mise en scène par Emilie Rousset, rencontrée après une lecture performée. Parce que l’axe de recherche des lectures performées (env. 50 depuis 2007) tourne désormais autour de l’improvisation, de l’élargissement au-delà du pupitre, alors faire l’essai de, expérimenter aussi avec la danse contemporaine, avec Olivia Grandville et co-créer, co-interpréter Ma belle entomologie (2011, reprise en 2012). Aussi parce qu’avoir fait des études scientifiques, avoir fait l’essai d’un vol en apesanteur en décembre 2010, grâce au Centre National d’Etudes Spatiales amène à poursuivre, avec Emilie Rousset, les recherches autour de Mars500, huis-clos préparatoire, en direction de, la scène, MarsWatchers. Parce que cette rencontre en a suscité d’autres, notamment celle d’Antoine Vasseur, que les discussions ont porté sur les palais de mémoire et Simonide de Céos, alors avoir imaginé d’écrire autour et par les ruines, autour et par l’absence, la soustraction. Parce que la soustraction est une question fondamentale de la sculpture, parce qu’avoir travaillé dans le groupe de recherches Art Contemporain Temporalité et Histoire (Beaux-Arts de Lyon/INHA), a permis la rencontre de Francesca Martinez, et d’avoir fait l’essai d’aller chez elle à Palerme, d’en revenir en passant par Pompéi a donné corps aux palais de mémoire, lieu à un premier texte, fi, amorce d’un triptyque, in fi nie. Parce que si fi porte sur les ruines dites romantiques, si nie portera sur celles improjectivables, documentées avant d’être ruinées, in portera sur celles actuelles, au Liban, à Beyrouth et Saïda. Grâce au cipM aller en faire l’expérience nécessaire. Parce que faire l’expérience du déplacement de la somme d’expériences et d’affinités électives au vocabulaire a été écrire F.aire L.a F.eui||e (2008), livre publié par Michaël Battala, dans sa collection, Expériences poétiques, aux éditions Le Clou dans le Fer, a aussi permis de poser la question, outre celle du faire, du je, quel je, de sa règle, sa mesure. Parce que cette question avait été transposée métaphoriquement, sous la forme d’une bicherffraie, et qu’avoir rencontrer Chloé Delaume, alors qu’invitées à des lectures performées, a permis la publication dans sa collection, Extractions, aux éditions Joca Seria, de part & (2011). Parce que l’écriture est son expérimentation quand elle est poétique, qu’elle nécessite de faire l’essai de rencontres, alors créer avec Esther Salmona et Sarah Tritz, la revue à périodicité variable RoToR.

Plus de détails sur http://anne.kawala.free.fr


écouter :

Le Cow boy et le poète (extrait)
Non, tu n'as rien vu...

Publications :

Designare (participation), éditions Farges, 2005.
F.aire L.a F.eui||e [préface de Patrick Beurard-Valdoye], éditions le Clou dans le Fer, collection expériences poétiques, dirigée par M. Batalla, 2008.
Rien n'existe pas, catalogue de Sarah Tritz (exergues poétiques), éditions ADERA, 2008.
Part et, collection Extraction, Joca Seria, 2011.
Le cowboy et le poète, livre-CD, avec Esther Salmona, éditions de l’Attente, 2011.
De la rose et du renard, leurs couleurs et odeurs,, Institut français de Beyrouth et de Saîda / cipM, 2012.
Le déficit indispensable (screwball), Al Dante, 2016.
• À paraître : Au cœur du cœur de l’écrin, Lanskine, 2017.




a publié au cipM :
De la rose et du renard, leurs couleurs et odeurs,
F.aire L.a F.eui||e

Cahiers du Refuge :
255
246
205

interventions au cipM :

Le Clou dans le Fer (Manifestations)
Résidences en Méditerranée (Manifestations)
En Algérie (Manifestations)
(...)