ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Jean-Patrice Courtois


Jean-Patrice Courtois



Né en 1954, Jean-Patrice Courtois vit à Paris où il a enseigné la philosophie, la littérature des Lumières, l'esthétique, le théâtre et la poésie. Écrivain et poète, il a publié une douzaine de livres ainsi que de nombreuses études, notamment sur notamment sur Rilke, Ponge, Reverdy, Guillevic, Desnos, Emaz, Novarina, du Bouchet. Son dernier livre, Théorèmes de la nature (NOUS, 2017), est accompagné de réflexions théoriques et de critiques sur des sujets comme le climat, l’écologie, les arts, la littérature et la poésie, moderne et contemporaine. Des théorèmes écologiques stricts informent le livre et le livre traverse les informations écologiques en variant la distance. Certains des poèmes de Jean-Patrice Courtois ont été traduits traduits, pour des revues ou chapbooks, en anglais, en grec, en espagnol et en russe. Il travaille aux relations entre esthétique, éthique, environnement et écologie et c’est à partir de ces relations qu’il a construit son enseignement.

Bibliographie

Vie inverse, Deyrolle /Verdier 1992.
Hors de l’heure, Deyrolle /Verdier, 1996.
Complication du sommeil, Circé, 2001.
D’arbre et d’oeil, Prétexte, 2002.
Les Jungles plates, Nous, 2010.
Mélodie et jugement, Éditions 1:1 (avec les Lettres de Cyrano de Bergerac), 2013.
Théorêmes de la nature, Nous, 2017.

Il a traduit 11 poèmes de Robert Walser dans des revues L’Animal et La Barque. Certains de ses poèmes sont traduits, pour des revues, en anglais, en grec et en russe. Il travaille aux relations entre esthétique, éthique, environnement et écologie et enseigne à partir de cela. Poésie, pointe fragile d’une écologie de l’esprit. Écrire n’a rien à voir avec le diagnostic de la « poésie », ou d’autre chose, ni avec son pronostic, car tout ce qui est perçu fait diagnostic et pronostic, comme un environnement d’air tout percevant. Tout est possible, silencieusement et doit s’entendre. L’échange est que le poème est un discours. La minuscule de l’impossible, tâche actuelle, écologie de l’esprit.




Cahiers du Refuge :
227

interventions au cipM :

Jean-Patrice Courtois (Manifestations)
Les éditions Nous (Manifestations)