ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

Mourir aux Fleuves Barbares


Arthur Rimbaud, une non-biographie


le vendredi 5 novembre 2004, à 19h00

Présentation & lecture d’extraits du livre paru aux éditions confluences par (éditeur)
Éric Audinet

et (auteur)
Jean Esponde



La critique a eu beau cadenasser le texte poétique, il n’y a pas deux Rimbaud. Depuis le travail d’Alain Borer la position devenait intenable. On ne peut plus opposer Harar à Charleville. Pour celui qui marche encore devant nous, la poésie est aussi une manière, la première, de quitter l’Occident.
Ce n’est pas lui qui fait question, c’est nous. Quelle culpabilité, quelle nostalgie sont à l’œuvre dans notre intérêt persévérant pour lui ? Que disent ces reproches à celui qui tourne tellement le dos qu’on n’a plus de ses nouvelles ? De notre avenir, de nos images, quel message dans ces photos quand elles suggèrent?: moi, je vais vers un plus grand silence ; et vous ? « Qu’est mon néant auprès de la stupeur qui vous attend??? »




lire aussi :
132