ACCUEIL

  
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

EXPOSITIONS

La Diagonale du Silence


du mardi 21 mai au samedi 22 juin 2019



La Diagonale du Silence

Exposition du 21 mai au 22 juin

Vernissage public le samedi 25 mai à 16h30. Avec des performances d’Alessandro Bosetti, et David Christoffel / Maël Guesdon.

Quatrième volet de la série Les diagonales du catalogue, La Diagonale du Silence est une exposition coproduite par le cipm, le Centre Norbert Elias et l’EHESS dans le cadre du colloque « Faire silence » organisée par l’EHESS à la Vieille Charité.
Outre une sélection de documents imprimés issus de la bibliothèque du cipm interrogeant les manifestations graphiques du silence dans le corpus contemporain de la poésie, l’exposition présente des installations originales de Clara de Asís, de Simon Garette, des performances d’Alessandro Bossetti ainsi que de David Christoffel et Maël Guesdon.



INSTALLATIONS SONORES

Clara de Asís
Écoute ce qu’on entend quand rien ne se fait entendre

La façon dont la musique expérimentale aborde la partition relève d'un usage particulier du langage qui la rapproche du poème. Clara de Asís explore le lien entre musique contemporaine expérimentale, notation non traditionnelle et poésie à travers une sélection d'œuvres sonores approchant le silence. Avec des pièces de Ryoko Akama, Patrick Farmer, Jürg Frey, Eva-Maria Houben, Catherine Lamb, et Michael Pisaro.

Simon Garrette
Les silences de la lecture

Pièce élaborée à partir d’une sélection d’extraits tirés des archives sonores de la bibliothèque du cipm.

INSTALLATIONS VIDÉO

Camille Llobet
Voir ce qui est dit
Performance filmée, 2016 (vidéo HD, 8'30)

Voir ce qui est dit est une performance filmée réalisée avec Noha El Sadawy, jeune femme sourde, durant les répétitions de l’orchestre du Collège de Genève. Placée à côté du chef d’orchestre à chaque répétition, la signeuse a cherché des manières de décrire, raconter, commenter l’orchestre en langue des signes.
La direction d’orchestre et la langue des signes sont deux langages qui n’ont a priori rien à voir, ils habitent deux mondes antagonistes : la musique et le silence. Il y a pourtant des ressemblances entre ces deux figures, ils partagent à la fois une structure précise, technique, codée, et une grande part d’expression sensible.
Cette video présente un montage muet mettant en vis à vis la gestique « inductive » du chef d’orchestre qui impulse le son, et la gestique « réceptive » de la langue des signes qui décrit l’image de la répétition.

PERFORMANCES

Alessandro Bosetti
Je ne suis pas là pour parler

Pendant les 4 jours du colloque « Faire silence », l'artiste sonore Alessandro Bosetti sera toujours présent dans la salle de conférence et aux alentours. Il enregistrera des fragments de discours — pas nécessairement les plus pertinents — ou de silence. Alessandro ne sera pas là pour parler. Il restera silencieux tout au long du projet. Considérez-le comme une espèce de photographe de mariage, parfois discret, parfois intrusif. N'essayez pas de lui parler, il ne répondra pas. Le samedi, à partir de ces enregistrements, il fera une performance.

David Christoffel et Maël Guesdon
Fermer les guillemets

Sèches ou bavardes, les injonctions au silence font toujours du bruit. Mais qui s’agit-il de faire taire ? Comment ? Pourquoi ? Dans quel ordre ? À quelle fin et combien de temps ? Ça y est. Le silence a percé le sujet parlant. Est-ce provisoire, équilibré, naturel ? Est-ce juste ?


Coproduction EHESS et Centre Norbert Elias




voir aussi :
Alessandro Bosetti / David Christoffel et Maël Guesdon (Manifestations)