ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

50 ans de « Éden, Éden, Éden »


le mercredi 9 septembre 2020, à 19h30

Avec
Pierre Chopinaud

© DR



Pour les 50 ans de Éden, Éden, Éden de Pierre Guyotat

Mercredi 9 septembre, 19h30, cour de la Vieille Charité

Lecture de 3 fragments de Éden, Éden, Éden par Pierre Chopinaud

Durée 40’. Entrée libre, réservation conseillée ici

En partenariat avec l’Association Pierre Guyotat et les Musées de Marseille


Le 15 septembre 2000, dans la cour de la Vieille Charité, Pierre Guyotat donnait à l’invitation du Cipm une lecture mémorable de Progénitures alors récemment paru aux éditions Gallimard. Vingt ans plus tard, le 9 septembre 2020, l’écrivain Pierre Chopinaud, auteur du splendide et monumental roman Enfant de perdition (P.O.L 2020), ami de Pierre Guyotat et grand connaisseur de son œuvre donnera lecture de 3 fragments de Éden, Éden, Éden. Par cette invitation, le Cipm s’associe aux célébrations du cinquantième anniversaire jour pour jour de la parution de Éden, Éden, Éden que l’Association Pierre Guyotat a conçu et coordonné avec des partenaires de premier plan en organisant 50 lectures dans cinquante lieux en France et dans le monde.

« Parue le 9 septembre 1970, Éden, Éden, Éden, œuvre de Pierre Guyotat, jeune auteur alors âgé de trente ans, a provoqué scandale, fascinations, admirations. « Fiction saharienne », elle est préfacée par Michel Leiris, Roland Barthes, Philippe Sollers, saluée par Michel Foucault; censurée mais soutenue par une pétition internationale, associant les voix de Joseph Beuys, Pier Paolo Pasolini, Pierre Boulez, Italo Calvino, Jean-Paul Sartre… Elle est mythique. Cinquante ans plus tard, l’oeuvre de Pierre Guyotat, qui nous a quittés le 7 février de cette année, a un impact sans cesse grandissant, et apparaît comme une prescience d’un monde qui allait se transformer, de violence, de sexualité, de décolonisation, de cosmologie. C’était le point d’aboutissement de l’histoire coloniale aussi bien que le point de départ d’une nouvelle histoire, de la langue française, de la vision du présent, du passé et du futur. »

Communiqué de l’Association Pierre Guyotat



• L'oeuvre de Pierre Guyotat a fait l'objet du dossier CCP 1 (Cipm, 2001).

• Le Cipm consacrait une exposition au travail de Pierre Guyotat en 2000.

• Dans le cadre de l'exposition qui lui avait été consacrée, Pierre Guyotat donnait une lecture au Cipm de Progénitures (Gallimard, 2000), des pages 773 au 806.