ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

rencontre avec le résident du cipM

Rencontre / Lecture avec Éric Suchère


le samedi 31 mai 2003, à 18h00

Rencontre avec :
Éric Suchère



Éric Suchère travaille sur l'image, la perception et le langage.

Olivier Quintyn in CCP n° 5 compare son travaille à celui du chimiste. Il définit son écriture comme un "nœud où tourbillonnent dans un montage complexe les rémanences de la mémoire venant court-circuiter l'écriture après-coup de l'expérience, l'image différentielle1 force la langue à altérer/alterner son phrasé, à en distendre le tramage. Son pouvoir de "fenestrité" (eugen Fink) re-fend à chaque page le présent de l'écriture ; aux lignes de la prose échoit alors le rôle de confronter l'éclat mémoriel avec son indicibilité empirique - le sens de "l'Hypertexte mental" fonctionnant par pontages, opacifications, survivances - ainsi celle du bois de pins de La rage de l'expression dans le Souvenir de Ponge2 ou la confrontationavec les "abstracts" (C.buci-Glucksmann) chromophotographiques de Yann Fabès, tantôt solarisés tantôt striés en lignes écraniques; Ou encore : de l'image comme modèle de délinéarisation de la pensée."

1 - L'image différentielle, Voix éditions, 2001
2 - Le Souvenir de Ponge, Little Single n° 1, 2001




voir aussi :
Éric Suchère (Résidences)


lire aussi :
Le souvenir de Ponge
116