ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

La Revue Sud


QUESTION DE POÉSIE


le vendredi 13 juin 1997, à 19h00

Débat, lectures avec :
Marie-Claire Bancquart, Jeannine Baude, Gérard Engelbach, Marcel Migozzi, Jean Todrani, André Velter



Poésie comme pratique d’écriture autonome et primordiale dans une société qui ne lui accorde pourtant qu’une fonction discrète

Poésie qui tente de dire (louer ?) le monde et l’intime, le présent et le réel jusque dans leurs plus obscures matérialités

Poésie comme un plaisir (jeu de la langue sur son propre corps), polysémie de la marge et du mot

Poésie comme une prise de responsabilité de la forme par le poète,

Poésie comme résistance à l’érosion qui égrise la langue dans les communications obligées, multipliées, rapides, de surface.

Poésie (“de la tradition et de l’invention”) qui se met en danger, refusant même le “poétique”, écrivant contre elle-même et la loi du jour, comme inscription de son opacité, de l’insaisissable modernité

Poésie en question...




lire aussi :
56