ACCUEIL
  
CIPM
Présentation
Coordonnées
Soutenir le cipM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES

MANIFESTATIONS

Un Bureau sur l'Atlantique

Kristin Prevallet

Imprimer cette page


le vendredi 28 octobre 2005, à 19h

présentation :
Emmanuel Hocquard, Juliette Valéry

Lecture avec :
Kristin Prevallet, David Lespiau, Pascal Poyet, Sarah Riggs



Du lundi 24 au vendredi 28 octobre 2005, le cipM accueille un séminaire de traduction collective consacré à la poète américaine Kristin Prevallet. Le séminaire, co-organisé par Un bureau sur l’Atlantique, réunit, autour de l’auteur invitée pour l’occasion, une équipe de poètes et traducteurs français : Omar Berrada, Emmanuel Hocquard, David Lespiau, Pascal Poyet, Sarah Riggs et Juliette Valéry. Il s’achèvere sur une lecture publique bilingue, le vendredi 28 octobre à 19 heures au cipM.

Kristin Prevallet lira ensuite à Paris le samedi 29 octobre, en compagnie d’Omar Berrada et Sarah Riggs, traducteurs participants au séminaire. Cette lecture, organisée par l’Association Double Change, aura lieu à la galerie Éof, 15 rue Saint-Fiacre, dans le 2° arrondissement ; l’écrivain française Oscarine Bosquet y lira également.


Extrait :

Je faisais des exercices d’écriture quand je vis dans la lettre G un petit soleil qui se piquait d’être le centre du monde. G voulait m’en apprendre sur les souvenirs, les guerres, l’économie et la fin du monde. Je ne me souviens ni des formules ni des chambres mais G était dans la lumière qui naissait au fond de mon crâne lorsque je me fichais les doigts dans les yeux. Un jour, lors d’une projection solaire, la radio diffusa soudain un alphabet nouveau en provenance de l’univers. Chaque lettre contenait toute sorte de mots et leur contraire. Je savais que G essayait de m’apprendre les formules qui mènent à la paix, mais j’étais trop absorbée par les licornes pour juger de l’immensité galactique des choses les plus infimes. Ce texte témoigne de cette émission sans retranscrire à la lettre les véritables messages entendus à la radio. Ce qui suit, par exemple, donne une idée de cet alphabet :
A comme atomique et akène
B comme bio terrorisme et bonsaï
C comme combat et calcaire
D comme destruction et dauphins
E comme eugénisme et églantiers
F comme fête de la liberté et faucons
G comme génocide et gazelle
H comme hold-up et hêtre
I comme Interpol et iris
J comme Jihad et jasmin
K comme KKK et koala
L comme lance-flammes et licorne
M comme Molotov et massif
N comme napalm et nymphe
O comme organisation du chaos et orchidée
P comme plutonium et pensées
Q comme contrôle de qualité et quasar
R comme rixe et rossignol
S comme Shell Oil et sargasse
T comme terrorisme et tapisserie
U comme Uzi et ultramarine
V comme virus et vigne
W comme wargame et weigelia
X comme xénophobe et xylem
Y comme yankee et yucca
Z comme Zaibatsu et zinnia

(traduction Vincent Broqua)




voir aussi :
Kristin Prevallet (Traduction)


lire aussi :
D’un devenir fantôme
140


à télécharger :
Bibliographie complète (1973-2005) d'Emmanuel Hocquard (350 Ko)


écouter :
The house in my head

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 35
Mentions légales Crédits Coordonnées