ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

La Revue Faire Part


spécial revue Change - "Ce que change à fait"


le vendredi 10 février 2006, à 19h

Présentation :
Alain Coste, Alain Chanéac

lectures de :
Jean-Pierre Faye, Paul-Louis Rossi, Christian Arthaud



La revue « faire part », créée en 1977, s’est rapidement attachée à développer une partie critique, s’orientant ainsi vers des numéros à thème, plus précisément monographiques (Charles Juliet, Philippe Jaccottet, Bernard Noël, Christian Prigent…) ; les choix s’opérant par goût et affinités des animateurs de la revue. Les parutions en ont souvent été plus ou moins chaotiques, mais les dossiers réalisés et publiés ont toujours réussi à attirer l’attention, notamment de la presse littéraire… La collaboration de plasticiens prend au fil du temps et des parutions une part importante de nos dossiers.
Le dernier numéro, paru au printemps 2005, est consacré à la revue de l’avant-garde des années 70-80 : « Change ». Il propose de nombreuses interventions de la part des fondateurs de cette revue, juxtaposant les positions d’alors au travers d‘entretiens, et textes de création actuels de leur part, ainsi que d’auteurs leur ayant été proches à certains moment de leur vie. Il présente une bibliographie exhaustive des numéros et ouvrages de « Change ». Ce numéro a été particulièrement bien accueilli par les presse, notamment littéraire, et sera plus longuement présenté dans les pages suivantes.

La revue et le collectif Change naissent d’une rencontre comme ils naissent d’une rupture, dans l’effervescence théorique, politique et sociale de l’année mondiale 1968.les poètes, écrivains, critiques, traducteurs, linguistes, philosophes, qui participèrent à cette aventure dans les années 70 ont poursuivi après la disparition de la revue et celle du collectif, un cheminement et une œuvre dans la discrétion, pour certains même dans l’oubli. Il nous a semblé nécessaire de pointer, par le biais de c numéro, les apports essentiels du mouvement du « change des formes » et d’en réactiver les effets agissants (transformants) aujourd’hui. Nous avons tenté de renouer le dialogue entre toutes ces voix qui se sont répondu librement, d’en ajouter d’autres, de faire réentendre celles des disparu(e)s, de mesurer l’écho de ces voix et d’en dessiner la résonance.




lire aussi :
144


écouter :
Le Baron La Hontan