ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

« Poème » de Roger Giroux


le vendredi 29 juin 2007, à 19h00

À l’occasion de la publication aux éditions Théâtre typographique,
du livre de Roger Giroux,« Poème »,
présentation avec

Jean Daive, Bernard Rival, Jacques Roubaud



Jean Daive
« L’absence d’écrire est mon travail »


Trois natures se partagent la personne secrète de Roger Giroux : l’ascète, le faune, l’homme introuvable.

Il est grand, mince, presque maigre. Il a un visage couleur cuivre. Il est à la fois la sévérité même et la politesse enjouée, l’homme de la capture amoureuse et le fantôme. Il déroute.

En premier, c’est la silhouette qui me vient en mémoire, accentuée par la présence d’un parapluie qu’il manie comme une canne ou qu’il laisse pendre à son bras. Il porte un imperméable long, serré à la taille par une ceinture. Il a quelque chose du fil et du passe-partout, le regard froid de l’enquêteur. Il ne traverse pas normalement le boulevard Saint-Germain : il se hisse sur la pointe des pieds, trouve un équilibre, court et se faufile.

« Être là sans être vu » est le souci constant de Roger Giroux. À partir de quand le visible cesse-t-il d’être vu ? Quelle en est la limite et comment la penser et en chercher la formulation ?

Il a trouvé une réponse : écrire pour voir.
.../...

(Extrait de la présentation)




lire aussi :
CCP 15
159


écouter :
Retrouver la parole [Roger Giroux]