ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

RéSIDENCES

Hélène Gerster


en 2010

le cipM accueille en résidence, du 28 juin au 13 août, puis du 5 octobre au 21 novembre
Hélène Gerster



Hélène Gerster note dans un cahier tous ces déplacements importants depuis sa naissance. Jusqu’à l’âge de dix-neuf ans, elle n’avait jamais déménagé, vivant côté parc dans un quartier paisible mais international de Genève. Depuis, durant des périodes plus ou moins longues, elle a vécu à Amsterdam, Tajimi (Japon), Erasbach (Allemagne), Riga, Vevey (Suisse) et même à Paris. Mais elle n’est pas pour autant une grande voyageuse. Ce qu’elle aime, c’est circuler avec ou pour un projet artistique. A l’occasion ce projet se fait livre comme dans Petit fait curieux qui peut éclairer le dessous des choses (éd. de l’Attente, Bordeaux, 2004). A d’autre moment, le voyage est plus mental : Formication (co-édition art&fiction et Tissu, 2004). Ce qui l’intéresse c’est observer les corps et les pensées en mouvement. Plasticienne, ayant une pratique d’écriture, elle brode avec ces mots et parfois avec ceux des autres comme dans ce livre. Elle peut travailler seule ou en collectif, avec Tissu par exemple. Elle expose et publie régulièrement en Suisse et à l’étranger, son dernier livre À propos est sorti au printemps 2009 aux éditions de l’Attente à Bordeaux.


Extrait :

Récemment un inconnu m’a dit dans un avion alors que nous volions apparemment vers la même destination : « On peut toujours rattraper le sommeil, pas l’Amour ».

Je me dis qu’il y aurait une histoire des non-rencontres à écrire. Par exemple, celle des voisins d’immeuble jamais rencontrés si ce n’est le jour même du départ, du déménagement. Une rencontre au hasard dans une gare, qui devient un changement de vie; il paraît que c’est la trame d’un roman d’Heinrich Böll.

Dans un avion, sur un marché, dans une allée, dans un bureau, au coin d’une rue, sur un parking, dans un restaurant, entre deux portes... Aucun homme ne m’a jamais tendu sa carte de visite dans un wagon de deuxième classe.




voir aussi :
Marché de la poésie 2012 & Périphériques (Manifestations)
Intervention / Lecture avec Hélène Gerster (Manifestations)


lire aussi :
Un plan lecture
193
191


écouter :
Un plan lecture (extrait)

sur internet :
Hélène Gerster