ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

EXPOSITIONS

Claude-Royet Journoud


The Times Literary Supplement


du vendredi 28 janvier au samedi 19 mars 2011

Exposition consacrée au travail de
Claude Royet-Journoud



Exposition prolongée jusqu'au samedi 14 mai 2011


Présentation :

J’aime Claude Royet-Journoud depuis la fin des années 60. J’ai raconté, à la librairie Tchann, lors de la présentation du numéro du CCP qui lui est consacré, le choc de la rencontre, la découverte de Siècle à mains, le changement de cap, sous son influence, de ma relation à la poésie, tournée désormais vers la densité et la plasticité à partir du travail de la langue. Mais je ne veux pas revenir aujourd’hui sur les aventures communes qui ont jalonné une si longue amitié : de quelques revues à des publications de toutes sortes autour du Collet de Buffle puis d’Orange Export Ltd. Et surtout, qui ont marqué ce qu’il faut bien appeler toute une vie de lecture et d’écriture.

Ce que je souhaite préciser ici, avant notre rencontre du cipM dont l’exposition des « unes » du tls est l’occasion, c’est que, malgré l’ancienneté de notre amitié, je n’ai découvert qu’assez tardivement cette orientation du travail. Pour tout dire, j’ignorais que Claude dessinait et peignait. Il ne m’en avait jamais soufflé mot et, si j’excepte quelques rehauts sur une lettre ou au dos d’une enveloppe, il ne m’avait jamais montré un dessin. Ses visiteurs pouvaient, chez lui, prendre connaissance de publications récemment arrivées ou d’oeuvres d’amis accrochées sur ses murs, mais il restait d’une discrétion absolue sur ses propres travaux, quels qu’ils fussent. À plusieurs reprises, j’ai découvert par surprise, dans ma boîte à lettres, une publication de lui qu’il venait de faire paraître, alors que nous nous étions longuement parlé la veille sans qu’il en fût question. C’est avec la même surprise, à la faveur d’une exposition à la galerie Philip, si je me souviens bien, que j’ai eu véritablement la révélation de son oeuvre plastique, foyer d’énergie et de magie. Ce fut, à proprement parler, un véritable choc.
[...]

Alain Veinstein, L'atelier de Claude Royet-Journoud, in ' ' ' Le Cahier du Refuge ' ' '




Quatre titres de la collection "poésie d'abord", dirigée par Alain Veinstein, aux éditions Seghers








voir aussi :
Claude Royet-Journoud - The Times Literary Supplement, peinture (Manifestations)


lire aussi :
197 (Claude Royet-Journoud)


à télécharger :
' ' ' Le Cahier du Refuge ' ' ' 197 (Claude Royet-Journoud) (2031 Ko)