ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

LE REFUGE


Chloé Delaume

Monologue pour épluchures d'Atrides

cipM/Spectres Familiers, septembre 2003
ISSN : 2-909097-48-X




commander




Ce serait quand même bien d'arrêter de pleurer d'arrêter de pleurer d'arrêter de penser à toi et puis au reste à tout le reste aussi à quoi sert la machine la saleté de machine le corps qui continue le cerveau chien d'arrêt la chasse à la pensée curée sentimentale. Empailler le chagrin trophée dans l'antichambre des trémies en rigoles régime sans sel je dis on l'appelait diète. Pousser dans les orties les aïeules survivantes et l'hypothalamus jusqu'à l'anorexie. Ce serait quand même mieux d'arrêter de pleurer d'arrêter de penser aux relief de ce toi ne plus en faire un plat aux débris du surmoi détritus recyclés attendant la GlinGlin toujours canonisée. On croit que ça rassure on se pique re-belote le discours en cordée raccrochant au château si possible espagnol. Catalepsie boudant inexorablement la seule méthode restant kleenex à portée de mains. Je pense donc j'essuie








commander par chèque
(10.00 € TTC)




voir aussi :
Chloé Delaume (Résidences)