ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Robert Filliou





Sauve, 1926 - Les Eyzies, 1987

Tour à tour résistant, manoeuvre pour la Société Coca-Cola à Los Angeles, diplômé d´économie à l´université de U.C.L.A et fonctionnaire de l´O.N.U en Corée, Robert Filliou élabore une oeuvre ambitionnant d´abolir les frontières entre l´art et la vie. A partir de 1960, proche de Daniel Spoerri, il développe une activité de poète, considérant que le langage et les mots constituent le matériau premier de l´artiste.

En 1961, il montre à la Galerie Addi Köpcke de Copenhague ses premiers poèmes transcrits au pastel sur papier d´emballage et interprète un Poème de 53 kilos (publié par la revue Phantomas, Bruxelles, 1964).

Les Poèmes en suspense, de la même période (L´Homme est solitaire, 1961), participent du Principe d´Economie Poétique, conçu par Filliou comme une théorie des implications sociales de l´art.

De cette époque datent également les Long poèmes à finir chez soi, ainsi que le poème action Kabou´inema, où l´élément sonore est fourni par la traduction en japonais des noms de quelques célébrités. Ce dernier sera réalisé en public par Emmett Williams , Jean-Loup Philippe et Robert Filliou lui-même. En 1962, il rencontre George Brecht, Ben, Yves Klein, La Monte Young, Bernard Heidsieck, à la manifestation organisée par P.-A. Gette, à la Konsthall de Lunds: Fluxus La Cédille qui sourit Art Total Poésie Action.

Cette même anné, il interprète avec Addi Köpcke, au Domaine Poétique organisé par Jean-Clarence Lambert, le poème action Le Père Lachaise No 1.

Entre 1965 et 1968, il ouvre à Villefranche-sur-Mer, en compagnie de George Brecht, La Cédille qui sourit, une non-boutique conçue comme un centre international de création permanente. Y sont nées des idées de films et de poèmes visuels, d´acheminement de poèmes en petite vitesse (imaginées dès 1961), et de Telefon-poems (avec Dick Higgins).

En 1967, installé à Düsseldorf, où il rejoint Spoerri et Dieter Rot, il rédige un livre d´enseignement en collaboration avec Joseph Beuys, George Brecht, John Cage et Allan Kaprow: Teaching and Learning performing Arts.

Pensée comme un jeu, son oeuvre s´articule autour de trois concepts — création permanente, réseau éternel et fête permanente — qui trouvent un prolongement dans la fondation d´une République géniale, pour le développement du génie humain, et du Poïpoïdrome (1963) avec Joachim Pfeufer.

Filliou appartient à cette catégorie d´artistes qui, de Roussel à Duchamp et de Schwitters à Cage, envisagent leur oeuvre comme un travail sur le langage, les mots, les sons, les images, afin de remettre en question les fondements mêmes de la création.

(biographie extraite de Poésure et peintrie. "d´un art à l´autre", Musées de Marseille - Réunion des Musées nationaux, Marseille, 1993. p.622.)

Bibliographie sélective :

Teaching and learning as performing arts, éd. Koenig, Cologne / New York (trad. Française en 1998), 1970.
A selection from 1000 Basic Japanese poems, Spiegelschrift, 1971.
Research at the stedelijcke, Stedelijcke Museum, 1971.
Le siège des idées, Ed. Lebeer Hosmann, 1977.
Mister blue from day-to-day, Ed. Lebeer Hosmann, 1983.
La fête permanente, 1984.
Catalogue, Ed. Lebeer Hosmann, 1990.
Catalogue de la rétrospective Mnam, CGP Paris, 1991.
Catalogue, 1926-1987, Stadtische Kunsthalle Dussedirf, 1988.
L’histoire chuchotée de l’art, Ed. Clémence Hiver, 1994.
Enseigner et apprendre, Arts vivants, Ed. Lebeer Hosmann, 1998.
Robert Filliou. Théâtre incomplet, reprint des numéros de la revue, consacré à Filliou, éd. Small Noise no 1, Bruxelles, 1999.
Éditions & multiples, Les presses du Réel, 2003.
Robert Filliou, Génie sans talent, catalogue de la rétrospective MACBA Barcelone, MKP Düsseldorf, Musée d’art moderne Lille Métropole, 2003.
Luvah, hors série Fluxus no 29, coédition Luvah & Les presses du réel, Besançon/Dijon 2004.
Robert Filliou, Nationalité poète, Biographie par Pierre Tilman, fin 2005, Éditions Presse du réel, Collection L’Écart Absolu dirigée par Michel Giroud.




Cahiers du Refuge :
143
142 (Robert Filliou)

interventions au cipM :

Les films de Robert Filliou (Manifestations)
Robert Filliou - Vous êtes-vous jamais abonné à un poème ? (Manifestations)
Robert Filliou (Expositions)

sur internet :

Ligthning Archive