MANIFESTATIONS

Retour à Jean-Michel Palmier


Extérieur Nuit invite quelques amis de Jean-Michel Palmier à faire une partie du chemin de Weimar en exil jusqu’à Marseille pour lui rendre hommage.


du vendredi 13 février au samedi 14 février 2004

Tables-rondes, témoignages & lectures avec :
Mireille Azzoug, Yan Toma, Pedrag Matvejevich, François Lagarde, Jean-Marie Hummel, Julien Hervier, Liselotte Hamm, Olivier Salazar Ferrer, Thierry Feral, Françoise Duvignaud, Alain Dugrand, Pierre Dommergues, Michèle Berson, Gilbert Badia


Jean Michel Palmier



Films, cabaret et témoignages, au cinéma Le Miroir

Retour à Jean-Michel Palmier Extérieur Nuit invite quelques amis de Jean-Michel Palmier à faire une partie du chemin de Weimar en exil jusqu’à Marseille pour lui rendre hommage.

Au cipM : tables-rondes, témoignages & lectures

Vendredi 13 février à 19 h 00
L’écrivain : de Cause commune à Retour à Berlin
Mireille Azzoug, Michèle Berson, Alain Dugrand, Françoise Duvignaud,
Olivier Salazar Ferrer
Samedi 14 février à 10 h 30
Ernst Jünger : Rêveries sur un chasseur de cicindèles
Julien Hervier, François Lagarde : présentation de son CD sur Jünger le rouge et le gris
Samedi 14 février à 15 h 00
Le chercheur, l’érudit, l’universitaire : Weimar en exil
Mireille Azzoug, Gilbert Badia, Pierre Dommergues, Thierry Feral
Samedi 14 février à 17 h 30
Le versant slave de Jean-Michel Palmier : Pedrag Matvejevich
Walter Benjamin, l’ange, le chiffonnier et le petit bossu (lecture)

Au cinéma Le Miroir

Vendredi 13 février à 21 h 30
cabaret et film : Les ailes du désir de Wim Wenders
Samedi 14 février à 20 h 30
cabaret berlinois avec Liselotte Hamm, Jean-Marie Hummel
Film : L’ange bleu de Joseph von Sternberg
Dimanche 15 février à 14 h 30
Témoignages divers...
Yan Toma, Olivier Salazar Ferrer
Dimanche 15 février à 16 h 30
Lecture et film Berlin symphonie d’une grande ville de Walter Ruttman


Jean-Michel Palmier
Jean-Michel Palmier croyait, au pouvoir de l’esprit qui ne s’anéantit jamais. Son immense travail de restitution de la mémoire demeure. Spécialiste, entre autres, des courants artistiques, philosophiques et politiques allemands des années 1920-1930, il nous a quitté en juillet 1998 à l’âge de 53 ans. Chercheur de réputation internationale, philosophe autant que sociologue, anthropologue, germaniste, américaniste, historien de l’art, essayiste, il est avant tout un écrivain. Il laisse un nombre important d’ouvrages. Il a écrit sur Hegel, Lénine, Lacan, Marcuse, le poète Georg Trakl, les cinéastes Béla Balazs et Pabst, puis sur Jünger et surtout sur l’expressionnisme allemand et le destin des intellectuels anti-nazis. Il travaillait à un important ouvrage sur Benjamin. C’était un chercheur en quête de la connaissance, un érudit fervent comme il y en a peu, qui transmettait plus que son savoir, sa passion. Un « passeur » doté d’un grand talent d’orateur et d’écrivain ; adulé de ses étudiants, il l’était aussi du public qui a eu l’occasion de le rencontrer. Nous aimions, nous aussi, cet « iconoclaste ». Extérieur Nuit l’avait invité à Marseille pour une manifestation « Berlin - Hollywood : Weimar en Exil », (l’association avait été créée pour l’occasion) lors de la publication chez Payot des deux volumes de Weimar en Exil en mai 1988. C’est à la Vieille Charité, au cœur du Panier, quartier que l’on trouve cité dans la littérature de Weimar en exil entre autres par Walter Benjamin, qu’elle avait choisi de mettre la manifestation, initiant ainsi les cycles nocturnes de cinéma en ce lieu magnifique. Le talent d’orateur de Jean-Michel Palmier, à la mesure de sa belle écriture et de son prodigieux travail de recherche faisait revivre ces intellectuels, artistes, écrivains, cinéastes de Weimar ; ils avaient imprimé leurs traces sur la pellicule des films berlinois de la UFA des années 20-30 projetés dans la salle, ainsi que celles de leur exil dans quelques films hollywoodiens. Lors de l’édition du plus saisissant de ses ouvrages Retour à Berlin chez Payot (réédition de Berliner Requiem, ou les ruines de Weimar dans les ruines de Berlin), augmentée d’un texte sur le film de Wim Wenders, Les Ailes du désir, Jean-Michel Palmier est revenu à la Vieille Charité, invité par Extérieur Nuit, autour d’un cycle d’une trentaine de films réalisés à Berlin de 1920 aux années 90, représentant divers courants culturels ; certains films étaient traduits simultanément par lui.

Il devait revenir à Marseille parler de ses recherches très attendues sur Walter Benjamin. La maladie, qu’il combattait avec courage, l’a emporté, en juillet 1998. Dans une lettre d’amitié à l’association écrite deux mois avant sa mort, dans laquelle sont évoquées les manifestations communes, au fil des années, il déclare : « Atteint d’un cancer, je sors peu. Si Extérieur Nuit m’invite, je serai présent. »
C’est au cipM, à la Vieille Charité, à l’occasion de son 15ème anniversaire, qu’Extérieur Nuit invite des amis de Jean-Michel Palmier à faire une partie du chemin de Weimar en exil jusqu’à Marseille, pour lui. Des films berlinois de la UFA des années 20-30, et quelques films de l’exil hollywoodien l’accompagneront.
Michèle Berson


Manifestation organisée par Extérieur Nuit en collaboration avec le c ipM, l’université de Paris 8, le cinéma Le Miroir, la cinémathèque du Goethe Institut et avec le concours de la DRAC PACA, et du Conseil Général 13




lire aussi :
124