MANIFESTATIONS

Les échanges franco-américains en poésie depuis 1968


Conférence


le samedi 29 janvier 2022, à 11h00

Avec
Abigail Lang



Le dialogue entre la poésie française et la poésie américaine remonte au XIXe siècle. Mais si les Américains en quête de modernité se sont d’emblée tournés vers la France, le courant s’est inversé à partir des années 1970, les poètes français regardant désormais vers les États-Unis au moment où la modernité s’essoufflait. Cette étude rend compte de ce phénomène en mettant au jour les enjeux qui ont préoccupé les poésies françaises et américaines et motivé leurs échanges. Pour y parvenir, elle pose les questions suivantes.
Pourquoi les jeunes objectivistes ont-ils bénéficié en France d'une réception sans cesse recommandée depuis 50 ans?
Pourquoi tant de poètes français et américains de la même génération se sont ils lus, cités et entre-traduits dans les années 1980, au point d'établir une communauté transatlantique?
Comment après 1968, « dissoudre la solennité poétique » et adapter le « bas voltage » américain dans la langue de Racine?
Comment dire la poésie?
Comment la lecture publique s'institutionnalise-t-elle en France?
« Être debout et parler », est-ce encore de la poésie?
Au moment où la poésie en France éprouvait un sentiment d'impasse et entreprenait un bilan de la modernité, la conversation transatlantique lui aura offert un forum pour redéfinir sa forme et sa fonction.

Vient de paraître : La Conversation transatlantique, les presses du réel, 2021