ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

ATELIERS

« La voix-de-l'écrit »

"Tout le monde se ressemble"


De janvier 1997 à avril 1997

un atelier proposé aux étudiants en théâtre de l'Université de Provence sous la direction de :
Nanouk Broche



Petite histoire

La Vieille Charité est un lieu accueillant, calme et plein de livres. Cela change agréablement des couloirs de la fac, plutôt encombrés.
Dans le travail avec les étudiants de théâtre, je tombe toujours sur une difficulté (parmi d’autres, évidemment) : l’intonation toute faite, musique d’humeurs et de caractères qui noie les écritures et empêche les acteurs d’aller ailleurs, où pourrait peut-être les amener le texte. D’où l’idée de déplacer les étudiants et de travailler au cipM. La proposition a été acceptée par l’équipe du centre de poésie. Elle entrait, je pense, dans certaines de leurs préoccupations : le soupçon à l’égard de l’acteur avide de déployer ses potentialités sentimentales, l’intérêt pour les lectures des auteurs.

[…]

Comment faire ?

On a pris trois directions de travail :
– Détruire et d’abord repérer les intonations toutes faites que l’acteur adopte d’emblée, engluant dans une même musique Shakespeare, Troyat ou Prigent – c’est un exemple.
Laisser tomber l’habitude de lire comme un personnage, qui dirait ça comme sa parole dans la vie, ou une vie imitée.
– Lire autre chose, donc de la poésie contemporaine. Des écritures résistantes, qui imposent des contraintes matérielles de langage et nécessitent un déplacement dans l’activité mentale et sensible du lecteur puis de l’acteur.
– Lire autrement, c’est-à-dire changer les habitudes de lecture, trouver un autre plaisir, peut-être un autre rapport au travail du théâtre – cela est dit avec précaution.

[…]

Nanouk Broche, « La Voix de l’écrit », in le ‘ ‘ ‘ Cahier du Refuge ‘ ‘ ‘ 54, février 1997





Calendrier des lectures :
cipM: 4 avril à 19 h 00
Théâtre Vitez : 8 avril à 21 h 00




voir aussi :
"Tout le monde se ressemble" (Manifestations)


lire aussi :
54