ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

Les éditions de l’Attente ont quinze ans


le vendredi 13 avril 2007, à 19h00

Présentation
Franck Pruja, Françoise Valéry

Lectures
Rémi Checchetto, André Gache, Hélène Gerster, Éric Houser, Aude Picard Wolff



Franck Pruja
et Françoise Valéry

Interview
par Jean-Marc Baillieu

jmb : En quinze années, depuis les premiers projets liés ou pas à votre passage aux Beaux-Arts de Bordeaux, avec une « vision artistique » de l’édition et aussi l’influence de l’enseignement d’Emmanuel Hocquard, jusqu’à cet anniversaire célébré au cipM, jusqu’à ce catalogue « livres avec ISBN uniquement », quelles sont les étapes importantes de votre développement ?
fp & fv : Oui l’impulsion initiale, l’enseignement d’Emmanuel Hocquard, l’exemple d’Orange Export Ltd et aussi notre rencontre avec des poètes et éditeurs des U.S.A., les Waldrop bien sûr (Burning Deck) avec leur imprimerie dans la cave de leur maison à Providence mais aussi Kim Rosenfield et Rob Fitterman à New York, les voir produire des revues en photocopie (revue « Object ») pour communiquer les écrits de poètes d’Est en Ouest des États-Unis, revues photocopiées au drugstore du coin, envoyées par la poste, deux ou trois lectures ici et là pour diffuser et faire connaître, suivies d’un petit verre partagé avec les auteurs... Cette dynamique, cette édition super vivante, ça a été vraiment le déclic pour faire des livres « tout de suite », et on leur a emboîté le pas. Et on a eu le bonheur de trouver peu à peu écho à notre production, il faut dire qu’on a toujours été assez réalistes côté tirage : cinquante exemplaires au départ pour les premiers livres, on attendait que ça parte, on retirait au besoin, ne pas faire de stock a toujours été notre grande liberté. Dès le départ, nous avons été accueillis sur le catalogue d’Ethnicolor, une asso qui diffusait des livres d’artiste et des carnets de voyage. Emmanuel Hocquard a été le premier à nous dire de ne pas nous préoccuper tout de suite de dépôt légal et d’ISBN, de d’abord faire des livres et puis après on verra, l’ampleur que ça prendra. Son enseignement de l’écriture et de la lecture nous a beaucoup apporté et nous sert encore aujourd’hui, ce moment où « soudain, on voit quelque chose ».
.../...




lire aussi :
156


écouter :
Petit fait curieux dont le récit peut éclairer le dessous des choses