ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

François Debluë





Né près de Lausanne (Suisse), en 1950.
A publié des proses brèves: Lieux communs, 1979; Faux jours, 1983, puis d’autres plus longues Troubles fêtes, 1989; L’entretien d’un sentimental avec son mur, 1994, tout en poursuivant, comme en contrepoint, une activité poétique marquée notamment par Travail du Temps (1985), Judith et Holopherne (1989), Poèmes de la Nuit venue (1993), Figures de la patience (1998) et Naissance de la lumière (2001).
En 1999, il signe Les Saisons d’Arlevin, Poème de la Fête des Vignerons. Pour l’instant rassemble les chroniques qu’il a données à d’importants quotidiens suisses, ces dernières années. Son dernier livre, Courts traités du dévouement, consiste en onze rêveries placées sous le signe de Rousseau et de Robert Walser.
Ses ouvrages en prose sont parus aux Editions l’Age d’Homme et Zoé, tandis que ses poèmes sont publiés par les Editions Empreintes.
L’ensemble de son œuvre vient d’être salué par le Prix Schiller 2004.

François Debluë collabore à de nombreuses revues littéraires, en Europe (N.R.F., Magazine littéraire, Europe, etc.), au Canada ou en Chine. Il est invité à lire ses œuvres et à donner des conférences en France, à Berlin, à Moscou, à Zagreb, au Québec et au Danemark. Parfois même en Suisse.
Plusieurs de ses textes sont traduits, notamment en allemand, anglais, espagnol et arménien.

Par ailleurs, il enseigne la langue et la littérature françaises. Non seulement pour gagner sa vie, mais pour donner à aimer ce qu'il aime.