ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Gérard Titus-Carmel


Gérard Titus-Carmel
© Pascal Blanchard



Né à Paris le 10 octobre 1942, Gérard Titus-Carmel vit et travaille à Oulchy-le- Château, dans l’Aisne. Il fait ses études à l’École Boulle, à Paris, de 1958 à 1962 dans l’atelier de gravure et d’orfèvrerie et, depuis lors, se consacre exclusivement au dessin, à la peinture et à l’écriture. Il voyage et écoute beaucoup de musique, aussi.

Peintre, dessinateur et graveur, il a participé à plus de 500 expositions collectives, tant en France qu’à l’étranger, et près de 260 expositions personnelles (principa- lement chez Daniel Templon, Maeght, puis Lelong, en ce qui concerne les galeries à Paris) – dont une douzaine de rétrospectives – lui ont été consacrées à travers le monde entier, où son œuvre est présente dans une centaine de musées et de collections publiques. Il a officiellement représenté la France dans de nombreuses manifestations internationales et a réalisé des peintures monumentales, entre autres pour le Grand Hall du Ministère des Finances à Paris (1989), la Cité des Congrès de Nantes (1990), l’Espace Olivier Messiaen de la DRAC Champagne-Ardenne, à Chalons-en-Champagne (1994). En 2014, il s’est vu décerner le Grand Prix de Peinture de la Fondation Simone et Cino Del Duca pour l’ensemble de son œuvre, sous les auspices de l’Académie des Beaux-Arts / Institut de France.

Ouvrages publiés :
Poésie
La Tombée, Fata Morgana, 1987.
L’Entrevue, Brandes, 1988.
Le Motif du fleuve, Fata Morgana, 1990.
Instance de l’orée, Fata Morgana, 1990.
Forge, Brandes, 1991.
Feuillets détachés des saisons, Brandes, 1991.
Gris de Payne, Fata Morgana, 1994.
Obstinante, Brandes, 1995.
Ceci posé, Fata Morgana, 1996.
Nielles, La Main courante, 1997.
De Corps et de buée, Éditions Voix / Richard Meyer, 1997.
Travaux de fouille et d’oubli, Champ Vallon, 2000.
La Rive en effet, Obsidiane, 2000.
Demeurant, Obsidiane, 2001.
Ici rien n’est présent, Champ Vallon, 2003.
Manière de sombre, Obsidiane, 2004.
Jungle (non-lieu) / Jungle (Unspace), VVV Editions, Halifax, 2005.
Seul tenant, Champ Vallon, 2006.
Brisées, La Porte, 2009.
L’Ordre des jours, Champ Vallon, 2010.
Le Reste du vent, La Porte, 2011.
Ressac, Obsidiane, 2011.
La Porte, La Porte, 2012.
Albâtre, Fata Morgana, 2013.

Essais, écrits sur l’art, autres
Joaquin’s Love Affair, Éricart, 1971.
The Pocket Size Tlingit Coffin, Baudoin Lebon / SMI, 1976.
Le Casque de Nikko-, Daniel Lelong Éditeur, 1984.
Temps de parole, L’Échoppe, 1986.
Quatre images mémorables, Éditions de la Nbj, Montréal, 1987.
Lumières, précédé de Point de chute, L’Échoppe, 1988.
Ombre portée, L’Échoppe, 1989.
L’Indolente d’Orsay, L’Échoppe, 1990.
Notes d’atelier & autres textes de la contre-allée, Plon, 1990.
La Leçon du miroir, L’Échoppe, 1992.
« Elle bouge encore... », Actes Sud, 1992.
Premier sang, L’Échoppe, 1994.
L’Élancement. Éloge de Hart Crane, Le Seuil, « Fiction & C° », 1998.
101 Questions posées au pérégrin, L’Étoile des limites, 2001.
Épars, Le Temps qu’il fait, 2003.
Gustave Roud. Une Solitude dans les saisons, Jean-Michel Place, 2005.
Edvard Munch. Entre chambre et ciel, Virgile, 2007.
Un lieu de ce monde / A Place in the World, VVV Editions, Halifax, 2008.
Pierres d’attente pour Reverdy, Éditions Tarabuste, 2008.
La Nuit au corps, Fata Morgana, 2010.
Le Huitième pli ou Le Travail de beauté, Galilée, 2013.
Chemins ouvrant (avec Yves Bonnefoy), L’Atelier contemporain, 2014.




Cahiers du Refuge :
239 Gérard Titus-Carmel

interventions au cipM :

Gérard Titus-Carmel (Expositions)