ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

EXPOSITIONS

Robert Filliou


Vous êtes-vous jamais abonné à un poème ?


du vendredi 2 décembre 2005 au samedi 21 janvier 2006

une exposition des travaux de :
Robert Filliou

commissariat :
Charlotte Guillemin

vernissage le vendredi 2 décembre à 18h30
suivi de performances par :

Michel Tabanou, Laurent Prexl

et de présentations et communications par :
Éric Mangion, Joachim Pfeufer, Sylvie Jouval, Nathalie Ergino, Pierre Tilman



Comment ne vous êtes-vous jamais abonné à un poème ?
par Charlotte Guillemin

« L’exposition de Robert Filliou au cipM montre des multiples. Dans le livre, Editions et Multiples (Editions et Multiples, Presse du Réel, 2004) élaboré par Sylvie Jouval sont répertoriés les multiples de Robert Filliou. L’exposition portera sur des multiples autour du jeu comme le Jocker, des poèmes et de la documentation sur Robert Filliou. Sera diffusée l’Histoire chuchotée de l’art, en américain lu par Robert Filliou, en français par Joachim Pfeufer.
Robert Filliou, économiste de formation, a pensé l’économie – avec des principes poétiques (le Principe d’Economie Poétique) – dépossédée de sa valeur marchande et politique.
Robert Filliou, dans son intention utopiste de vouloir de la poésie qu’elle permette un changement social, invente des pensées, sur un désir de conciliation possible entre la vie individuelle économique et les loisirs, la joie.
Son travail est de démontrer qu’un individu peut apporter, par ses actions personnelles, une dimension plus poétique à la vie. C’est-à-dire que, tout au long de sa vie d’artiste, il agira en tant qu’individu sans se réclamer de l’appartenance à un groupe d’artistes comme Fluxus, le Mailing Art ou l’Art Conceptuel. Mais il invente, en produisant des collaborations avec des artistes : la Cédille qui sourit avec George Brecht, Le Poïpoïdrome avec Joachim Pfeufer. Avec Emmett Willams, il fera des performances, des poèmes actions, il travaillera également avec Daniel Spoerri.
S’il est question dans l’art des années 60, d’une problématique utopique sur la capacité sociale de l’art à faire progresser la vie, Robert Filliou propose que chaque individu participe tout au long de sa vie (La Création Permanente) à être dans la poésie. Où l’on passe d’un rêve art-vie collectif à un possible poétique grâce à une responsabilité et un désir individuel.

Cher (à Daniel Spoerri)

Vous êtes-vous jamais abonné à un poème ? Vous pouvez le faire pour la somme de 2.000 anciens francs ou N. F. ou leur équivalent en monnaies étrangères.

Pour cette somme, vous recevrez chaque deux ou trois semaines, franco de port et d’emballage ; un vers objet, jusqu’à ce que le poème soit terminé. (environ cinq envois). Le tout accroché par vos soins dans l’ordre d’arrivée fera un objet-de-poème de Robert Filliou.


Suspense Poem, 1961 (Extraits) p. 130

« Suspense-poème » est un échange, un des premiers mailing art… Cet art lié à une forme d’échange et de média existe tout au long du xxième et elle est nommée différemment en fonction des périodes, art interactif, art relationnel, mailing art, art-action… Mais elle se déplace en fonction de la nouveauté des médias, toujours dans cette revendication simple, l’art et la vie ne sont pas deux terrains distincts et incompatibles.
Dans cette idée, Robert Filliou a beaucoup inventé, bricolé et a apporté, tant à la poésie qu’à l’art, un désir de poursuivre cette envie de poésie et de vie. »




voir aussi :
Les films de Robert Filliou (Manifestations)
dlpc 11 - L’économie poï-poïétique de Robert Filliou (Conférences)
Robert Filliou - Vous êtes-vous jamais abonné à un poème ? (Manifestations)


lire aussi :
142 (Robert Filliou)