ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

EXPOSITIONS

John Giorno


poem prints


du vendredi 24 novembre 2000 au samedi 13 janvier 2001

Vernissage le vendredi 24 novembre 2000 à 18 h 30 suivi de performances et de lectures de
John Giorno, Marie Laure Dagoit, Bernard Heidsieck, Mirka Lugosi



Bernard Heidsieck
Ses poem prints


(...) connivence qui s’instaure, entre Giorno et son auditoire, lors de ses Lectures/Performances.
(...) de la qualité et de l’intensité mêmes de ses prestations publiques, (...) ces poèmes sont destinés, dès leur conception, (...) à être Lus ou Dits à haute voix, avec précisément cet objectif de faire surgir, et de façon quasi physique et instantanée, cette complicité sollicitée, recherchée, avec le public.
Dès ses premiers poèmes des années soixante (...) Il s’agissait alors de « found poems », de poèmes « trouvés », à savoir de collages, de fragments mis bout à bout, de journaux, de publicités, de mots ou lieux communs traînant dans la ville, de telle sorte que ces litanies, mini-phrases se répétant, répétant, répétant, atteignaient la sensibilité de chacun, réactivant chez tous le souvenir, la mémoire de situations, d’événements partagés ou vécus de façon semblable.
(...)
Les poèmes plus récents ont conservé la même structure de « collages ». Toutefois (...) se présentent (...) comme des constats réfléchis, (...) à ces poèmes(...) « sonores » ou d’ « action » (...) est venu s’adjoindre, depuis un peu plus de dix ans, une façon complémentaire de circuler et de se diffuser, à savoir de façon purement visuelle. (...) « Poem prints », réalisés en sérigraphie, (...)
Ces poèmes « visuels » sont en réalité de très courts segments choisis et extraits par Giorno des différents poèmes/collages qu’il nous lit habituel-
lement sur scène.
Leur typographie, très particulière, immédiatement reconnaissable, contribue, par la disposition et la taille variables des mots, par le choix des couleurs affectées à chacun d’eux, à leur fournir, selon selon, leur impact de provo-
cation, le climat sourd de quelque constat désabusé, ou à l’inverse de quelque triomphale explosion.
(...) interpellés, provoqués, de par leurs affirmations incontournables, par ces fragments de poèmes, transformés en Poem prints, (...) « Chacun est une déception totale » et dont un exemplaire, acquis par l’un de nos très hauts fonctionnaires, trône dans son bureau de fonction : ainsi la provocation de départ de rebondir et de se démultiplier).
D’autres Prints ressortent de réflexions ou d’aveux intimes, ou évoquent des situations couramment partagées par chacun (...) certains de ces Prints oscillent entre le triomphalisme (...) et la recommandation quasi panthéistique (...) Septembre 2000


Marie-Laure Dagoit

« John Giorno, m’entendez-vous ? »

(...) Giorno !(...) vos Lectures !... Quel succès !(...) Vous vous êtes toujours démarqué... La poésie téléphonée ! (...) The dial a poem system ! (...) « Ma poésie est orale ! » Dites-vous !(...)

D’après Claude Gauvreau, de Bernard Heidsieck
in Respirations et brèves rencontres, Ed. Al Dante




voir aussi :
John Giorno (Manifestations)


lire aussi :
91