ACCUEIL

  
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

Emmanuel Fournier - Catalogue de mers


Vernissage - lectures - entretiens


le vendredi 4 mai 2007, à 18h30

Vernissage de l'exposition,
suivi de lectures et d'un entretien.
Avec :

Emmanuel Fournier, Philippe Coubertergues



Ainsi se termine ce que je voulais montrer en défense de la variété des manières de lire. On voit dans ce qui précède qu’il s’agit moins de rendre hommage à leurs différences, par esprit de tolérance, que de faire valoir ce que les composer entre elles ouvre à l’esprit. Ce n’est donc pas un exercice désespéré.
Le sujet du livre incitait à renoncer à décrire ce qui change peut-être à chaque lecture. De là le choix de proposer un texte écrit en dessin, une composition de traits, où le lecteur éprouve au silence ses propres interprétations. En définitive, le livre donne à prendre une place vivante et contestable, qu’on peut appeler une place de dessineur, afin de rapprocher par ce mot ceux qui savent aimer le dessin, ou le susciter, et ceux qui en composent ou en interprètent. Il fallait un frère aux mots poète et musicien.
Pour encourager les démarches de lecture à s’affirmer et décourager la tentation de suivre une histoire, la méthode choisie voulait que les dessins découpés par la lecture paraissent familiers et apparentés. Et que le livre de dessin émancipé du manuscrit originel se lise comme on lit une partition de musique, de page en page, et en même temps, comme on feuillette un polyptyque, de-ci de-là. En sorte que la trame paraisse nouvelle. Au fond, le livre ne cache pas d’énigme à deviner : il ne le mériterait pas, puisque je veux montrer qu’il faut jouer des manières de lire si nous voulons consoler nos solitudes d’avoir tellement besoin à la fois de repères et de nouveautés.
[...]

Emmanuel Fournier, extrait de Appendice, in le ' ' ' Cahier du Refuge ' ' ' 157, mai 2007




voir aussi :
Emmanuel Fournier (Expositions)


lire aussi :
157