ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Paul Chaoul


Paul Chaoul



Né en 1942 à Beyrouth au Liban. Co-fondateur de l’éphémère parti Le mouvement libanais de la conscience, poète, critique littéraire et traducteur de poésie française, Paul Chaoul a publié deux livres sur la culture maghrébine moderne et l’art dramatique arabe.  

De ses premiers recueils poétiques, Toi qui plantes comme une dague ta vieillesse dans la mort (1974) et La boussole du sang (1977), jusqu’à Les feuillets de l’absent (1992), sa poésie présage une rupture originale avec l’optimisme de la poétique moderniste des années soixante.
Il est actuellement rédacteur en chef de la page culturelle du quotidien
Al Mustaqbal.
Outre ses recueils de poèmes commeVisage qui sombre ou La mort de Narcisse, ses pièces de théâtre comme Choukri le suicidaire ou Le visiteur, il est l’auteur d’essais importants comme La relation du poème moderne avec les arts plastiques et auditifs , (1990).
Il a traduit en arabe En attendant Godot et Fin de partie, de Samuel Beckett.
Il est l’auteur d’une anthologie de poésie française : Le livre de la poésie française contemporaine ; 1ère édition (1900-1980) : Dar Attalia’a’’, Beyrouth, 1981 ; 2ème édition augmentée (1900-1985) : Dar Al Farabi, 1986. Il prépare une troisième édition, couvrant les années 1900-2000.
Vient de paraître à Beyrouth : Comme un long mois d’amour, Ed Riad El Rayess.
De nombreux poèmes traduits en français, allemand, anglais.




a publié au cipM :
Beyrouth / Marseille

Cahiers du Refuge :
98

interventions au cipM :

Beyrouth / Marseille (Manifestations)
Beyrouth / Marseille (Traduction)