ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Jean-Claude Villain





Né en Bourgogne en 1947, Jean-Claude Villain a très tôt choisi un ancrage méditerranéen. Après avoir beaucoup voyagé en Méditerranée, il partage sa vie entre le sud de la France et la Tunisie. Son œuvre poétique est tournée vers l'espace méditerranéen dont il épouse les mythes et le chant, et qu'il parcourt autant par l'écriture que par les voyages, les amitiés et les traductions.
Il est l’auteur d’une trentaine de livres, tous accompagnés de plasticiens : poésie, théâtre, essais, nouvelles, chroniques, études critiques, versions françaises d’auteurs étrangers, ainsi que de nombreux livres d’artistes. Il poursuit une activité de critique littéraire pour plusieurs revues. Il a donné de nombreuses lectures publiques et participé à des récitals et festivals, en France et à l’étranger. Deux essais ont paru sur son œuvre : l’un de Chantal Danjou : Jean-Claude Villain, damier de parole et silence, en 2001 aux Ed. L’Harmattan, l’autre de Constance Dima : les formes de l’amour dans l’œuvre de Jean-Claude Villain en 2006 aux Ed. K. Sfakianaki (Université de Thessalonique). Un dossier lui a été consacré par la revue Encres Vives en 2003 et une vidéo par Itiné’art.

Poésie
Au creux de l'oreille, 1974, St Germain des Prés.
Paroles pour un silence prochain, 1977, Plein Chant.
Terres étreintes, 1977, L'Arbre.
Du gel sur les mains, 1979, H.C.
Lieux, 1980, H.C.
Le soleil au plus près, 1984, H.C.
Du côté des terres, 1985, Le Temps parallèle.
Face à la mer, suivi de Brève Béance, 1987, H.C.
Le Pays d'où je viens s'appelle amour, 1988, Des Aires.
Le schiste des songes, (Lieux II), 1989, Telo Martius.
Parole, exil, précédé de Confins, 1990, L'Harmattan.
Le Tombeau des Rois, suivi de Roi, guerrier et mendiant, 1991, L'Harmattan.
Leur Dit, 1992, L'Harmattan.
Et lui grand fauve aimant que l'été traverse, 1993, Unimuse.
Orbes, 1993, L'Harmattan.
Sept chants de relevailles, 1994, Encres Vives. (2° éd. 2001).
Eté, froide saison, 1996, L'Harmattan.
• Thalassa pour un retour, 1997, L'Harmattan.
Dix stèles et une brisées en un jardin, 1998, Tipaza.
Retour au sud, 2003, Tipaza.
Fragments du fleuve asséché suivi de Qûmram, L’Arbre à paroles, 2007. (2° tirage en 2013)
Vrille ce vertige, 2008, Propos 2.
Ithaques, 2011, Le Cormier.
Lettres du monde, à paraître, 2014.

Prose
Matinales de pluie, lettres, 1995, L'Harmattan.
Jean-Max Tixier à l'arête des mots, essai, 1995, L'Harmattan.
Essais de compréhension mythologique, 1999, L'Harmattan.
Pour Refuge B, 2000, théâtre, Les Cahiers de L'Egaré.
Ecrire au sud, 2000, chroniques, Encres Vives.
Labrys, théâtre, 2001, L'Harmattan.
Le marchand d'épices, 2001, contes poétiques, Encres Vives. (épuisé)
L’heure de Pan, petites proses, 2002, L’Harmattan.
Aïssawiya, nouvelles, 2003, L'Harmattan.
Yeux ouverts dans le noir, récit poétique, 2003, L’Harmattan.
Le monde est beau et nous avons des yeux pour voir, 2005, Encres vives. (3° édition en 2010).

En langues étrangères
Et lui grand fauve aimant que l'été traverse, traduction en bulgare par Aksinia Maikholova, Ed. Barrossov, Sofia, 2003.
Semelles de vent, titre regroupant Le Marchand d’épices et Sept chants de relevailles traduits en arabe par Imane Riha, Ed. Anep, Alger, 2003.
Essais de compréhension mythologique, traduction en grec par Constance Dima, Ed. Anemodeiktis, Athènes, 2005.
Et lui grand fauve aimant que l'été traverse, traduction en grec par Nikos Iordanidis, Ed. Anemodeiktis, Athènes, 2011.

Livres d'artistes (poésie)
(S)ombre(s), sur sept encres de Alain Boullet, chez les deux artistes, 2001.
Histoire d'air, accompagné d'un dessin de Magali Latil, L'Attentive, 2001.
Pierres, sur des argiles de Marie-José Armando, Le Livre d'argile, Nice, 2001.
Paradoxe de l’ange, pastels de Tibouchi, collection « Eventails », Le Livre pauvre, Tours, 2005.(*)
Contemplation d’un jardin, pigments d’ocre de Youl, Médiathèque de Hyères (83), 2005.
J'ai baisé la bouche de l'aurore, bois gravés de Martine Diersé, Edition du Pin, 2005.
Ithaques, peintures de Geneviève Besse, L’Atelier de la Dolve, 2006
Liseuse par-dessus les épaules, peinture de Dominique Médard, collection « Médaillons », Le Livre pauvre, Tours, 2006. (**)
Le cercle des sorts, bois gravés de Dominique Médard, Atelier Jusqu’à l’Autre Rive, Gravejouls, 2007.
De la cendre entre les dents, eaux-fortes et pointes-sèches de Gérard Serée, Atelier Gestes et traces, Nice, 2007.
Blancheur entre blancheur et Cythère, pastels de Serge Plagnol, en deux cahiers, collection mano a mano, Ed. Le Museur, Nice, 2007.
Les orbes du désir, aquarelles de Sophie Losson, chez les deux artistes, 2007.
Seul celui qui sait voit, pastels de Sophie Losson, collection « Don du poème », Le Livre pauvre, Tours, 2007
Sixième station, peintures de Jean-Pierre Thomas, collection « Eventails », Le Livre pauvre, Tours, 2007.
La morsure des supplices, peintures de Colette Deblé, Peauésie de l’Adour, Paris, 2007.
La main de fée, peintures de Colette Deblé, Peauésie de l’Adour, Paris, 2007.
Ici toute tombe est vide, peinture de Jean-Pierre Thomas, Le Livre pauvre, collection « Feuillets Entre-bâillés », Tours, 2007. (**)
L’ombre, l’effroi, gravures de Marie-Lyne Costantini, Editions L’Attentive, 2007
La deuxième neige, livre unique réunissant les contributions de l’ensemble des plasticiens invités à la Biennale du livre d’artiste de Forcalquier, octobre 2007. Collection de Forcalquier des Livres.
Rosée d’extase, peintures de Sylvie Deparis, Le Livre pauvre, collection « Feuillets d’album », Tours, 2008.
• Diurnes, peintures de Sylvie Deparis, Editions JPM, Rivière, 2008.
• La liseuse est vierge, peintures de Sylvie Deparis, Editions Le Renard pâle, 2008.
Qûmram, sur des argiles de Marie-José Armando, Le Livre d'argile, Nice, 2008.
Vent stellaire, peintures de Magali Latil, Galerie Remarque, 2009.
Rivages de l’obscur, peintures de Alberte Garibbo, chez les deux artistes, 2009.
Le Voyant, pastels de Mylène Besson, collection « Feuillets d’album », Le Livre pauvre, Tours, 2009.
Tu décapites les asphodèles, gravures de Alain Suby, Atelier de la Porte dorée, Cogolin, 2010.
Nuque contre terre, peintures de Sylvie Deparis, SD Editions, 2010.
La bouche de l’ombre, peintures de Serge Plagnol, Ed. Le Museur, Nice, 2013.
La mémoire de l’eau, peintures de Aurélie Malambic, chez les deux artistes, 2014.

(*) figure dans le catalogue « Livre pauvre/Livre riche » (Editions d’art Somogy, 2006)
(**) figure dans le catalogue « Richesses du Livre pauvre » (Editions Gallimard, 2008).


Versions françaises en collaboration (poésie)
(les ouvrages parus à L’Attentive sont des livres d’artiste pour une collection de bibliophilie)
Heures de Elli Péonidou, à partir du grec, en collaboration avec Maria Orphanidou-Fréris, L’Harmattan, 1996.
Le Temple du Cosmos de Yannis Yfantis, à partir du grec, en collaboration avec C. Dima, dessins de E.Kirscher, L’Attentive, 2000.
Dague au zénith de Parviz Khazraï, à partir du persan, en collaboration avec l'auteur, dessins de Eliane Kirscher, L’Attentive, 2000.
Poèmes choisis de Victoria Théodorou, à partir du grec en collaboration avec Constance Dima, L’Harmattan, 2001.
Eléments d’une fuite de Giulio Marzaioli, de l’italien en collaboration avec Michela Landi, Encres Vives, 2002.
Temple du Monde de Yannis Yfantis, (avec préface) à partir du grec en collaboration avec Constance Dima, L’Harmattan, 2003.

Un essai de Chantal Danjou, Jean-Claude Villain, damier de silence et parole, suivi d'entretiens, a paru en 2001 aux Editions L'Harmattan. Un autre essai portant sur « Les formes de l’amour dans l’œuvre de Jean-Claude Villain » par Constance Dima a été publié par les Editions Sfakianaki à Thessalonique. Une vidéo lui a été consacrée en 2002 par Itiné’art, ainsi qu'un numéro spécial de la revue Encres Vives en 2003.




interventions au cipM :

Lecture / Rencontre avec Rifa't Sallam (Manifestations)

sur internet :

Jean-Claude Villain