ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

MANIFESTATIONS

rencontre avec le résident du cipM

Lecture / Rencontre avec Rifa't Sallam


le vendredi 25 novembre 2005, à 19h

lecture / rencontre avec :
Rifa't Sallam

lecture des traductions par :
Jean-Claude Villain



Rifa't Sallam, en résidence au cipM, à la fin de l'année 2005.

-

Extraits :

Elle approche

Cri
se pose — le matin — sur ma fenêtre.
Je le chasse :
se pose sur mes cheveux :
je le chasse :
se pose dans mon coeur.
Je dis :
amère mon heure approche.


Matin

La mer frappe à ma fenêtre dans le matin imprévu.
Je n’étais pas un corps mort.
Je buvais ce qui restait,
notais les choses,
je leur donnais leurs derniers traits,
et la mer est venue battre à ma fenêtre,
elle m’a abandonné :
corps mort.


Oubli

J’ai oublié en elle mon corps,
mon histoire,
mes petites choses.
Oublié en elle mon ombre
et l’étoile méridienne.
Je chavire
— je me déserte —
de la terre interdite
vers des cieux amers.

Et
retrouverai-je ma soif
à l’instant du rien – le dernier ?


Dernier

Un dernier regard :
soleil boit un thé,
vents dorment dans mon lit
et nuage sous l’oreiller,
feu monte au mur,
choses petites me font juste un signe
et la boîte de cigarettes est vide.
Je passe.

"Juste un signe", extrait de Une autre Anthologie, Fourbis, 1994, traduit de l’arabe par Jean Charles Depaule




voir aussi :
Ateliers d'écriture au Collège Paul Cézanne avec Rifa't Sallam (Ateliers)
Rifa't Sallam (Résidences)


lire aussi :
Pierre flotte sur l'eau
141


à télécharger :
' ' ' Le Cahier du Refuge ' ' ' 141b : lecture/rencontre avec Rifa't Sallam (80 Ko)


écouter :
Pierre