ACCUEIL

   
CIPM
AUTEURS
PUBLICATIONS
SONOTHÈQUE
RÉSEAU
BIBLIOTHÈQUE
ARCHIVES
COMMANDE
LETTRE D'INFO
CAHIER CRITIQUE DE POÈSIE

AUTEURS

Nicolas Cendo


Nicolas Cendo



Né en 1947 à Montmorillon.  
A publié des poèmes dans les revues Argile, Revue de Belles Lettres, Sud, Obsidiane, Action poétique, Port des Singes, Solaire, Banana Split, Le Mâche-Laurier, Le Nouveau Recueil, Ecriture, Cornaway, La Sape, Rehauts. If, Il Particolare.


écouter :

Il se peut que le son du couperet...
Les cèdres se dérobent à travers les fenêtres...
L’insomnie de finir

Bibliographie:
Marges, Éd. Lettres de Casse, 1981.
Passer avec Jean-Luc Sarré (4 eaux-fortes de J.-L. Herman), 1982.
Sans issue, la lumière, Éd. Jacques Bremond, 1983.
Dans cette obscurité, Éd. Flammarion, 1985.
Pour une absence, Éd. Lettres de Casse, 1988.
Un regard sur le cap, Éd. Les dix mille êtres, 1989.
La Verrière, Éd. Flammarion, 1991.
La Pénombre (8 peintures originales de Jean-Luc Herman), 1992.
Names avec Tita Reut et Jacques Longeville (3 lithographies de François Morellet), 1995.
Dans le Miroir (4 sérigraphies de Les Bicknell), Éd. Imprints, 1996.
Traverse de Carthage (5 dessins et 5 photographies de Yves Jolivet), Éd. Le mot et le Reste, 1998.
Désaccordé parmi les ombres, Éd. Spectre familiers 1999.
Trois mesures, Librairie l'Odeur du temps, 2002.

extrait:
paru dans le Cahier du Refuge : Quinze ans du cipM

"Rose, l’était-elle ? Il faudrait chercher ce rose s’il n’avait été. Une façade continue de hanter les collines tranche d’un fruit très frais parmi les arbres ramassés de chaleur ou tasse d’un thé inconnu dans le froid. Quadrillée d’ombres, de feuillages ou de branches, un doigt se pose sur chacune de ces touches pour retrouver l’écho des voix, leur glissement en fin de jour entre les formes recherchant leur complétude au fond du ciel mauve.
Un nuage s’essoufle parmi les pêchers en fleurs se rassemble dans le rouge pâle, emporte un peu de leurs pétales. Une soif à n’y rien comprendre étreint la gorge quand parfois se détache dans l’air comme par une frontière, la vibration teintée d’un improbable retour. Tout est venu d’un verbe toujours autre devant l’afflux de la lumière et depuis une lèvre cherche à combler sa gerçure, d’une lampée innommable."




Cahiers du Refuge :
267
215
Quinze ans du cipM
(...)

interventions au cipM :

Jean-Luc Herman (Expositions)
Les éditions Tarabuste (Manifestations)
Les quinze ans du cipM (Manifestations)
(...)